Panier Accueil
Facebook
Deutsch

Vraies-fausses histoires. Le musée comme lieu d’interprétation

Date : 02.05.2019
Vraies-fausses histoires. Le musée comme lieu d’interprétation RMV

Le Pénitencier se transforme pour présenter l’une des cinq expositions du Réseau Musées Valais pour le projet Vraies-fausses histoires. Le musée comme lieu d'interprétation. Pénétrez dans l'univers de la femme aux boucles d'oreilles, une Valaisanne aux idées révolutionnaires, qui foule aux pieds les symboles du conservatisme. A voir du 5 mai au 15 septembre 2019.

Vraies-fausses histoires. Le musée comme lieu d’interprétation est le premier projet d’expositions commun du Réseau Musées Valais. Le projet se décline en cinq volets dans cinq musées valaisans : le Musée de Bagnes (Le Châble), le Musée d’Isérables (Isérables), les Musées cantonaux (Le Pénitencier, Sion), le Musée du Vin (Sierre) et le Musée du Lötschental (Kippel).

Les expositions retracent les pérégrinations de cinq collectionneurs imaginaires nés en Valais, à travers leurs collections d’objets historiques, ethnologiques et artistiques. Mises en scène dans cinq musées par les artistes Øystein Aasan et Paolo Chiasera et le curateur Benoît Antille, ces collections inventées immergent le spectateur dans l’univers de personnages hauts en couleur ayant vécu entre le 16e siècle et aujourd’hui. Leur destin met en lumière certains pans de l’histoire du canton qui sont évoqués dans leurs biographies fictives. Afin de donner un supplément de vie à ces personnages, les expositions sont accompagnées de récits de la plume de l’écrivaine Noëlle Revaz.

 

 Musées cantonaux du Valais Sion H. Preisig
© Musées cantonaux, Sion; H. Preisig

 

La femme aux boucles d’oreilles au service du progressisme

Au Pénitencier, l’exposition vous emmène dans le salon bourgeois de la « Femme aux boucles d’oreilles » et de son mari militaire de carrière, un couple aux idées politiques antagonistes : il est un fervent conservateur alors qu’elle adhère aux idées progressistes. Obligée de cacher son engagement, cette femme de tempérament s’est fait construire une salle secrète. Dans le sol sont scellées sept vitrines capitonnées, destinées à recevoir une petite collection de « fétiches » : les symboles de pouvoirs politiques religieux, militaires et masculins que la Femme aux boucles d’oreilles entend littéralement « fouler aux pieds ».

 

 Sion 2RobertHofer 72dpi

 

 Sion 3RobertHofer 72dpi

Autour de l’exposition

4 mai à 18 au Musée de Bagnes

Vernissage public

5 mai à 14h30 au Pénitencier

Visite commentée par le commissaire d’exposition Benoît Antille et l’historienne de l’art Romaine Syburra-Bertelletto.

31 août à 13h au Pénitencier

Virée-découverte d'une après-midi des expositions du Pénitencier, du Musée de Bagnes et du Musée du Vin. Une visite en compagnie de l'écrivaine Noëlle Revaz, du curateur Benoît Antille et des historiens Julie Lapointe Guigoz et Pierre Dubuis. 

12 septembre à 18h au Musée d’art

« Un faux air de chef-d'œuvre », conférence de Marco Jalla. L'historien de l'art propose une réflexion pour déceler le vrai du faux et expose les grandes affaires de faussaires dans l'histoire de la peinture.


Infos pratiques
Le Pénitencier, Sion
Rue des Châteaux 24
Du 5 mai au 15 septembre 2019
Ma-di : 11h-17h (18h dès juin)


Pour plus d’informations : reseau-musees-valais.ch